Depuis sa prise de fonction à la tête du ministère de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, le ministre Modibo Koné s’est immédiatement attelé au travail titanesque qui l’attendait. Redoutable homme de terrain, il a fait de la prévention contre les inondations et l’assainissement de notre
cadre de vie ses plus absolues priorités. Ainsi, en compagnie du Premier ministre, Chef du gouvernement, Dr Choguel Kokala Maïga, il a lancé une gigantesque campagne d’évacuation des déchets solides de Bamako et de Kati et de curage des principaux collecteurs du District de Bamako. En moins d’une semaine,
l’entreprise chargée du dépôt de transit de Médina Coura a fini son travail si bien que cette décharge et son corollaire de mauvaises odeurs sont devenus des tristes souvenirs. Afin de maintenir ce cap et, par la même occasion, mettre la pression sur les entreprises qui évoluent sur ces sites, le ministre de l’Environnement, de
l’assainissement et du développement durable, Modibo Koné, y a effectué plusieurs visites noc – turnes pour constater de visu si ses instructions sont suivies et respectées à la lettre. Comme si cela ne suffisait pas, le samedi dernier, en compagnie de son staff, le ministre Koné s’est successivement rendu à Médina Coura, à Djélibougou et Boulkassoumbougou pour s’enquérir de l’état d’avancement du curage des collecteurs, à Lafiabougou et à Kati. Sur place, le ministre et ses techniciens ont constaté que le curage des collecteurs se poursuit conformément au calendrier pré établi et au grand soulagement des populations qui se demandaient déjà
comment survivre à l’hivernage qui s’annonce au regard des risques d’inondation qui planaient. Au dépôt de transit de Lafiabougou également, le constat a été le même. Le dispositif est sur place et l’évacuation des déchets se passe comme sur des roulettes. C’est sur ces notes de satisfaction que le ministre Modibo Koné et sa délégation se sont rendus au Camp Soundjata Kéïta de Kati où une foule composée majoritairement de femmes et de jeunes les attendait. Ils ont exprimé leur joie de voir le ministre Koné les débarrasser de ces tas d’ordures qui polluent leur environnement. Même la hiérarchie militaire n’est pas restée en
marge. En effet, le Com – mandant de zone de la région militaire de Kati a envoyé des émissaires pour remercier le ministre Modibo Koné pour cette action salvatrice qui va sensiblement créer un mieux- être et un mieux- vivre pour les habitants du Camp et celles de la ville toute entière. Le ministre Modibo Koné a rassuré qu’il est en mission du peuple et que pour cela, aucun sacrifice n’est de trop. Il s’est en – gagé et a engagé l’ensemble de ses services à être à l’écoute des populations pour la prise en compte de ses préoccupations. Enfin, il a informé que cette activité sera étendue à toutes les grandes villes de notre pays.
D. YOSS/CCOM MEADD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici