L’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté a tenu à son siege la 15ème session de son conseil d’administration le vendredi 19 Mars 2021. La cérémonie d’ouverture était présidé par le représentant du ministre de la santé et du développement social Abdoulaye I Maïga. C’était en présence du Directeur Général de l’ODHD/LCP Bourema Fassery Ballo et de plusieurs administrateurs.

Après les mots de bienvenue du direcmedia-32[1]teur général, le représentant du ministre de la santé et du développe – ment social, Abdoulaye I Maïga a rappelé que le Gouvernement du Mali a mis en place l’Observatoire du Développement Hu – main Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté par l’Ordonnance N° 02- 047/P-RM du 29 mars 2002. Le Gouvernement du Mali en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement a mis en place un nouveau programme
dénommé « Programme d’Appui à la Gouvernance Economique, à la Résilience et au Développement Durable au Mali » sur la période 2020-2024. Il dira que la mise en œuvre du PAGEDD va impliquer différentes structures d’exécution. Il s’agit de la Cellule Technique du Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté , l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté , la Direction Nationale de la Planification du Développement , la Direction de la Coopération
Multilatérale , le Secrétariat à l’Harmonisation de l’Aide , l’Institut National de la Statistique , la Cellule Technique de la Reforme du Climat des Affaires , l’ Agence pour la Promotion des Exportations du Mali , I’ Agence pour la Promotion des Investissements au Mali , le Conseil National du Patronat du Mali, le Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest . Il a précisé qu’en sa qualité d’organe délibérant le conseil d’administration fixe les orientations générales de l’institution, adopte les programmes et
budget, dégage les ressources et veille au contrôle de l’application de ses décisions au plan technique, administratif et financier. Il a ajouté que la présente session du Conseil d’administration leur permettra de valider, d’une part, le Rapport d’activités et l’exécution financière 2020 et, d’autre part le Programme de travail et le projet de budget au titre de 2021. Il a conclu que malgré les efforts de promotion du Développement Humain Durable au Mali, l’état du Développement Humain
Durable et de la Lutte contre la Pauvreté de notre pays nous interpelle tous en termes de défis eu égard au contexte de crises sécuritaire, institutionnelle, politique, socioéconomique et sanitaire. Ces défis a-t-il fait sa – voir,” portent principale – ment sur : << la problématique de la pauvreté au niveau des 703 communes; le suivi régulier des indicateurs retenus dans le nouveau document
de stratégie de réduction de la pauvreté ; l’amélioration de l’accessibilité des populations aux services sociaux de base suite aux impacts de la crise sur ceux-ci et la lutte contre la pauvreté des conditions de vie de façon générale; la nécessité de renforcer la communication par la diffusion des études et recherches à travers les medias appropriés.”

Source: Le Pouce Daouda Diankoumba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici