Dans le cadre de la célébration de la cinquième édition du festival “CINE- DROIT-LIBRE”, une projection du film “Borry Bana” a eu, samedi 13 mars, à la Maison de la presse. Il retrace le destin fatal de Norbert Zongo, un journaliste d’investigation burkinabè assassiné en décembre 1998. Etaient présents à cette projection, les étudiants de l’Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication (ESJSC) et de l’Uni- versité catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO).

Ils étaient au nombre de trois à animer ce débat à savoir Abdoulaye Diallo, coordinateur général dudit festival et aussi coordinateur de Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ), M. Siaka Doumbia, directeur de publication du journal Challenger et Dr Alexis Dembélé, directeur des études de l’UCAO. Après une brève explication sur le contenu du film, la parole a été donnée aux étudiants. Ils ont posé des questions aux conférenciers à savoir : Quels sont les critères pour être un journaliste d’investigation ? Pour quoi quand il y a l’assassinant d’un journaliste d’investigation, il n’y a pas une suite ? En tant que journaliste d’investigation quels sont les risques auxquels il peut être confronté ? Quelles sont les techniques pour mener une investigation ? A toutes ces questions, Abdoulaye Diallo et Siaka Doumbia ont donné des réponses satisfaisantes. A travers le film, sur- tout le débat, les étudiants ont compris l’enjeu du journalisme d’investigation.

Daouda Dembélé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici